Recherche par nom, par titre

 

 
     
  Accueil > Florilège > 2009  

Tes yeux - Alexandre Messé

Bohème - Aliscan

Souffrir d'aimer - Djamila Amgoud

Je suis venue vous dire - Arche

Page blanche - Gabriel Arnaud

Une autre plage - Patrick Aveline

Le corps - Christelle Bausson

Torpeur - Régine Beauvais

Une renaissance - Djamila Bélarbi

Asile poétique - Bleudasi

Dévastation - Gilles-Marie Chenot

Solstice du rêve - Marie-Josée Christien

Jardin secret - Chrys de Bayle

Romanité - Irène Duboeuf

Mon cœur est en avril... - Robert D'Argent

La musique - Eliane.Florentin

En regardant mourir l'hiver (extrait) - Frédéric Eymeri

La vieille licorne - Garlop

Gérer l'instant - Slaheddine Haddad

Regard - Denis Heudré

Né de la mer - Jean-Baptiste

Après... - Christian Laballery

Le vieux sage debout... - Sylvie Latrille

Le dégout du rêve. - Lilly W.

La nuit est le réel de notre monde - Loyan

Cela arrive parfois - Jacques Lucchesi

Mon automne... - Lunessences

Ça - Serge Maisonnier

S'il existe.... - Marievirgule

Helvète jusqu'au bout… - Mohand

Les pas - Vincent Motard-Avargues

L’amour est un crime - Najat

Forestitude - Lydia Padellec

Noire et Blanc - Emmanuel Parmentier

N'être - Thierry Piet

Un regard bleu doux - Plume - Corinne Giacometti

L'année à venir - Mireille Podchlebnik

Être - Quemoi

Fou comme un lapin - Morgan Riet

Écrire - Jacques Rolland

Capitale terre - Anick Roschi

Je ou le porté disparu - Dina Sahyouni

Ce sera un matin - Jacques Thomassaint

Des charrettes de douceur... - Luc Triquell

 

Être

Que la peau est belle quand tombent les cloisons
L'un bombant le torse comme l'hêtre en floraison
L'autre priant de naître encore de passion
Pour s'unir encore et embellir leur toison !

Un homme et une femme, deux êtres
Être dans la flemme, de naître
Naître dans le rêve, de l'être
L'hêtre qui répand, sa sève !

Osmose des corps en frissons vers les âmes
Rythme des âmes sur les peaux qui s'alarment
Rimes des êtres qui respirent le calme
On devine la trame de l'amour corps à âmes !

Un homme et une femme, deux êtres
Être dans la flemme, de naître
Naître dans le rêve, de l'être
L'hêtre qui répand, sa sève !

Comme des draps de satin les peaux sans retenues
Mêlées et démêlées d'avoir tant contourné
Dans les contrées de l'autre où ils se sont aimés
Dans le calme intime pour encore s'admirer !

Un homme et une femme, deux êtres
Être dans la flemme, de naître
Naître dans le rêve, de l'être
L'hêtre qui répand, sa sève !

© Quemoi

http://www.quemoi.net/

     
     
© 2007 soc & foc - Contacts - Crédits  -