Recherche par nom, par titre

 

 
     
  Accueil > Catalogue > Les Ouvrages > TISSAGES  
 Voir une page
 

TISSAGES

texte de Maria DESMÉE
illustré par Maria DESMÉE

Maria Desmée assemble la chaîne des mots à la trame des couleurs. Tissages en est l’aboutissement, ce chef-d’œuvre des compagnons : elle y concentre ses talents de peintre-graveur et de poète, en vingt-deux monotypes accompagnés de textes brefs. Elle y déroule le fil qui trame / le chuchotement des mots / brodés d’histoire. Elle s’y raconte par toutes les facettes de son art, entre intimité et universalité car Ce que l’on tisse / est le fil invisible / qui nous relie au monde.

Prix : 12.00 €
 

48 pages - Quadrichromie - 12X18 cm - Broché
2014
ISBN 978-2-912360-90-8

 
 
 

CRITIQUES

Un magnifique objet. Coloré. Les images marient leurs gestes et leurs couleurs sous des tracés de fil, de dentelles, de trames : le regard entre dans un songe incertain. Suivre ou perdre le fil…
Quelques mots en regard accompagnent la méditation de la créatrice. Offrent une ligne au rêveur. Une piste. Un fil. Comme une vie
400 exemplaires seulement pour une telle merveille, n’hésitez pas. Offrez-vous un peu de beauté.
J’aimerais voir en expo les originaux de ces œuvres.
Patrick Joquel


Ce que l’on tisse
est le fil invisible
qui nous lie au monde

Ce recueil permettra à celles et ceux qui ne la connaîtraient pas de découvrir l’univers de l’artiste et poète Maria Desmée.
Peintre, ses œuvres, souvent de grand format, évoluent dans une abstraction lyrique où la couleur joue un rôle essentiel ; ici, le rouge domine, mais le noir et le bleu sont à l’affût. Et si le format de reproduction (pleine page) est petit, l’ampleur du geste est visible.
Les poèmes, courts, vont à l’essentiel, donnent voix aux toiles, tirant le fil des tissus de fil blanc, dentelle ou filet, qui en couvrent certaines partiellement.
Le symbole est évident, et la poète use du vocabulaire du tissage pour dérouler le fil d’une vie, d’une langue et d’une écriture qui lui sont propres.
Au fil du temps
Au fil des mots
L’encre
Pigmente nos visions colorées
Dans le tissu de la langue
Jacques Fournier - http://www.biblioblog.sqy.fr/ici-e-la/tissages-de-maria-desmee/

Une fois de plus chez Soc et Foc, un magnifique petit livre d’art tissé comme une étoffe précieuse par Marie Desmée, peintre et poète. Dans la pure tradition de l’art du tissage, ici la chaîne est la page du visuel aux couleurs chatoyantes où s’enroulent et virevoltent les fils blancs qui proposent autant de chemins pour découvrir le monde, et parfois s’arrangent en dentelle. Sur la page blanche, juste en face, quelques vers courts constituent la trame où la poésie dévide sa dentelle de mots pour éclairer de sa lumière intérieure les images déjà si lumineuses. La peintre-poète tisse le lecteur à l’intérieur de son œuvre pour des instants magiques, et c’est pour lui un jeu de liberté.
Ce que l’on tisse
est le fil invisible
qui nous lie au monde

A. P. - Lire en Vendée n° 28

Ce que l’on tisse / est le fil invisible / qui nous lie au monde. Fil de chaîne, fil de trame, torsions et tensions, le fil des mots au fil des rêves, le chuchotement des mots / brodés d’histoire. Une poésie cosmique : Un brocart torsade une étole d’étoiles. Une poésie haute-couture toute de tulle, soie, satin, perles noires brodées de lumière. Le tissu de la langue tisse des liens entre les êtres.
Illustrations de Maria Desmée qui est aussi peintre de renommée internationale : dentelles blanches qui se nouent et se dénouent, racontent une histoire, sur fonds bleus, rouges, noirs, marins ou intersidéraux. Une belle métaphore de l’écriture.
O. B. – Inter CDI n° 252 – novembre – décembre 2014

 

Écrivain : Maria DESMÉE

Maria Desmée est peintre et poète. Diplômée de L’Université de Craïova (Roumanie) en 1975, elle exerça quelques années comme professeur. Installée en France depuis 1982, ce fut la peinture qui la fit connaître. Elle a exposé dans plusieurs pays d’Europe, aux Etats-Unis, en France, en Chine. Elle réalise aussi des livres d’artiste, support qui relie la peinture à la poésie.  Mais la poésie l’accompagne tel un souffle essentiel, pour donner voix à une vision de l’être  que la peinture ne peut pas  dépeindre.
Elle a publié plusieurs livres de poésie et est présente dans des anthologies.

Derniers livres publiés :
Festins de lumière, éd. Corps Puce, 2010, accompagné de 7 monotypes de l’auteure.
Diagonale du désir, éd. Mazette, 2012, accompagné de 22 monotypes de l’auteure.  
Pomme, conte d’une traversée, éd. Corps Puce, 2013, livre en tête-bêche avec Anthropo-pommes de Jean Foucault. Ce livre est  accompagné de photos de Maria Desmée.
Dans le tissu des jours, livre d’artiste, éd. Les Révélés, 2013, avec des monotypes de l’auteure....

Illustrateur : Maria DESMÉE

Maria Desmée est peintre et poète. Diplômée de l’université de Craïova (Roumanie) en 1975, elle exerça quelques années comme professeur.
Installée en France depuis 1982, ce fut la peinture qui la fit connaître. Elle a exposé dans plusieurs pays d’Europe, aux Etats-Unis, en Chine. Elle réalise aussi des livres d’artiste, support qui relie la peinture à la poésie.  Mais la poésie l’accompagne tel un souffle essentiel, pour donner voix à une vision de l’être que la peinture ne peut pas  dépeindre.
Elle a publié plusieurs livres de poésie et est présente dans des anthologies.

Derniers livres publiés :
Festins de lumière, éd. Corps Puce, 2010, accompagné de 7 monotypes de l’auteure.
Diagonale du désir, éd Mazette, 2012, accompagné de 22 monotypes de l’auteure.  
Pomme, conte d’une traversée, éd. Corps Puce, 2013, livre en tête-bêche avec Anthropo-pommes de Jean Foucault. Ce livre est  accompagné de photos de Maria Desmée.
Dans le tissu des jours, livre d’artiste, éd. Les Révélés, 2013, avec des monotypes de l’auteure.
Tissages, textes et m...

     
© 2007 soc & foc - Contacts - Crédits