Recherche par nom, par titre

 

 
     
  Accueil > Catalogue > Les Ouvrages > IMPROVISATIONS D'@MÉRIQUE  
 Voir une page
 

IMPROVISATIONS D'@MÉRIQUE

texte de Otto FENYVESI
illustré par Otto FENYVESI

Improvisations d’@mérique, kaléidoscope d’un Nouveau Monde entre liberté et ecchymoses.
Improvisations d’@mérique, griserie psychédélique dans les premières lueurs de l’aube, quand les élans de la chair font vibrer le crépuscule des rêves. Entre spiritueux et spirituel, sexe et revendications d’une société sans interdit.
Improvisations d’@mérique, volutes hongroises qui jazzent les phrases, mêlant les notes légères du violoncelle aux sons saturés d’une guitare Rock’n roll.

Il s'agit d'une première publication en français de cet auteur hongrois, dans une traduction de Judit Kovacs.

Prix : 12.00 €
 

48 pages - Quadrichromie - 15X21cm - Broché
2015
ISBN 978-2-912360-99-1

 
 
 

CRITIQUES

Otto Fenyvesi, poète, écrivain, plasticien, est un artiste hongrois, né en Yougoslavie, dans un village (autrefois hongrois) qui fait partie actuellement de la Serbie. Lors des événements des années 90, il a émigré en Hongrie avec sa famille.
Dans "Improvisations d’@mérique", on ne sera pas étonné de retrouver un carnet de voyage où se mêlent paysages, écrivains, atmosphères, dans une course qui ne semble ni vouloir ni pouvoir s’arrêter. L’apaisement ne peut venir que de l’être aimé : "Laisse-moi rester encore un peu à côté de toi...". Mais même cela n’est-il pas emporté par un tourbillon de mots, de sensations, d’impressions aussi sensuelles que fugaces ?
Robert Froger (La Toile de l'Un. février 2016)

Otto Fenyvesi est un poète et artiste hongrois, ici traduit par Judit Kovacs, qui signe tout dans ce beau recueil, textes et collages. Les deux interpellent le lecteur qui découvre les mots assemblés, parfois en pêle-mêle de lieu et de moments, parfois en rythmes syncopés ou en phrases nominales réduites au strictement vital. Les images des Etats-Unis se dessinent souvent en filigrane et sont prétextes à réflexion, parfois à dérision. Marquée par l'universalité omniprésente de l'Amérique une voix intime si personnelle se révèle tout à coup.
Alain Perrocheau. Lire en Vendée.

 

Écrivain : Otto FENYVESI

Né le 28 octobre 1954 à Gunaras, village de la Serbie actuelle, situé dans un département (Bácska) qui faisait autrefois partie de la Hongrie mais que le Traité de Trianon a rattaché à la Yougoslavie en 1920.
Il est descendant d’une famille noble dont les membres furent de grandes personnalités de l’histoire hongroise : parmi eux, au XVIe siècle, le baron Balint Balassi, héros de nombreuses batailles contre les Turcs et poète, l’une des plus grandes figures de la littérature à l’époque de la Renaissance hongroise.
Après le lycée, il fit des études de lettres hongroises à l’Université de Novi Sad, de 1973 à 1978. Encore étudiant, il était déjà membre de la rédaction d’une revue littéraire qui connaissait un grand succès, pas seulement au sein de  la minorité  hongroise de Yougoslavie  mais aussi  en  Hongrie. Pendant ses études universitaires, il a participé à des émissions comme DJ à la radio Novi Sad où il était également rédacteur des programmes littéraires jusqu’en 1991.
Au déclenchement de la guerre civile, en novembre 1991, il émigre en Hongrie avec sa femme et ses deux enfants. La famille s’insta...

Illustrateur : Otto FENYVESI

Né le 28 octobre 1954 à Gunaras, village de la Serbie actuelle, situé dans un département (Bácska) qui faisait autrefois partie de la Hongrie mais que le Traité de Trianon a rattaché à la Yougoslavie en 1920.
Il est descendant d’une famille noble dont les membres furent de grandes personnalités de l’histoire hongroise : parmi eux, au XVIe siècle, le baron Balint Balassi, héros de nombreuses batailles contre les Turcs et poète, l’une des plus grandes figures de la littérature à l’époque de la Renaissance hongroise.
Après le lycée, il fit des études de lettres hongroises à l’Université de Novi Sad, de 1973 à 1978. Encore étudiant, il était déjà membre de la rédaction d’une revue littéraire qui connaissait un grand succès, pas seulement au sein de  la minorité  hongroise de Yougoslavie  mais aussi  en  Hongrie. Pendant ses études universitaires, il a participé à des émissions comme DJ à la radio Novi Sad où il était également rédacteur des programmes littéraires jusqu’en 1991.
Au déclenchement de la guerre civile, en novembre 1991, il émigre en Hongrie avec sa femme et ses deux enfants. La famille ...

     
© 2007 soc & foc - Contacts - Crédits  -